MACC : 60 ANS D'HISTOIRE et plus encore ....

Publié le : 10/02/2020 10:40:39
Catégories : NEWS

MACC : 60 ANS D'HISTOIRE et plus encore ....
On pourrait dire bien sûr que tout a commencé en 1960. L'univerchelle, la grand rencontre entre Georges LAVRARD et Michel SUSSET. Le début d'une démarche marketing et commerciale unique.
Mais en y réfléchissant bien, je crois que les racines de toute notre histoire, remontent bien plus loin encore. En 1918 déjà, à la naissance de Georges LAVRARD, à Châtellerault, dans cette famille de petits entrepreneurs, qui lui donnera le goût de tout ce qui fait notre force encore aujourd'hui : l'esprit d'entreprise, la curiosité, l'amour du travail bien fait, l'intérêt pour les autres et la nouveauté, le sens du commerce, la capacité à rebondir.
Tout ça, c'est avenue du président Wilson, à Châtellerault, que Georges LAVRARD l'a appris et développé. C'est là qu'ont vu le jour, les premiers fondements de notre entreprise.

Je pense à ce jeune homme de 28 ans, poussant les portes du Tribunal de Commerce de Châtellerault en 1946, pour y déposer les statuts d'une SARL dont il était l'unique associé. Devinait-il alors, le jeune Georges LAVRARD, le long et beau chemin qui attendait la MACC ?
Je pense à son stylo traçant minutieusement les premières bases d'une échelle articulée en 1960. A la malice qui devait briller dans ses yeux à ce moment-là.
Devinait-il alors, qu'après avoir reçu des trophées aux 4 coins du monde pour son univerchelle, il allait devenir un des soutiens les plus ardents des inventeurs en France ? Devinait-il le succès qu'allaient remporter plus tard le MINILEVE, l'ESCAMOBILE, le PELICAN, le LEVE BALLON, le CABRI, la LUGE, le CRAB, le LYNX, le PANOMAC, et toutes ces inventions au nom de poésie ?

Je pense à ce succès qui allait prendre tout son essor suite à cette poignée de main échangée à la même époque, avec un certain Michel SUSSET, pour sceller un pacte d'alliance puissant et prometteur. L'inventeur et le gestionnaire, l'ingéniosité technique et la virtuosité commerciale.
Devinaient-ils alors, ces deux-là, que la poignée de main deviendrait le symbole de toute une entreprise ? Plus qu'un symbole, un état d'esprit ?
Devinaient-ils que 60 ans plus tard, leurs propres enfants et petits-enfants perpétueraient cette alliance et feraient grandir la MACC, plus forte que jamais ?
Je pense à leurs regards, perplexes peut-être, échangés la première fois qu'ils ont entendu le mot de "marketing", cette méthode importée d'Amérique par Michel SUSSET et qui allait révolutionner leur façon de faire du commerce.
Devinaient-ils qu'ils entamaient un virage sans précédent et qu'ils étaient à la veille d'un développement considérable ?
Devinaient-ils qu'un jour, leurs services Marketing et Recherche & Développement serait un des piliers de l'entreprise ?
Pouvaient-ils savoir que l'étude du marché et des besoins, serait encore aujourd'hui la clé de voûte de notre réussite ?
je pense à René SUSSET, le tout premier aventurier de la MACC, parti avec une Univerchelle dans le coffre de sa 504, arrivant à Bordeaux, comme un acteur, improvisant sa toute première démonstration.
Devinait-il qu'un jour, sa méthode de vente serait théorisée, optimisée, et transmise à chaque nouveau commercial ?
Devinait-il qu'en 2020, une centaine de véhicules savamment organisés seraient les ambassadeurs de la MACC et que, jusqu'aux 4 coins de l'Europe, dans un monde où le numérique l'emporte parfois sur les relations humaines, ces démonstrations seraient encore des occasions de vraies rencontres ?
Je pense aux tout premiers graphistes jouant sur les couleurs vert et jaune, en 1979, les couleurs de Châtellerault, le blé et le colza au printemps, les parties fixes et les parties mobiles.
Devinaient-ils qu'un jour, un petit bonhomme habillé de vert et jaune, symboliserait à lui seul une entreprise unique ? ce petit bonhomme si essentiel, parce qu'il représente le coeur battant de notre métier, notre client, l'artisan du bâtiment, celui pour qui nous oeuvrons sans relâche.
Je pense au premier représentant du podium annuel se rendant à sa première réunion, sans trop savoir sans doute ce qui l'attendait.
Devinait-il qu'au fil des ans, ces réunions s'organiseraient et deviendraient de véritables temps forts de l'année, des moments d'échanges et de convivialité ? Qu'on y fêterait des anniversaires, des départs en retraite ....
Je pense à ce jour de 1999 où, dans un couloir du siège, quelqu'un, l'un d'entre vous peut-être, a vu s'aligner pour la première fois sur un ordinateur un chiffre en millions de francs. Un chiffre qui raconte tellement. Une étape incroyable à la veille de nos 40 ans. La preuve qu'avec le 2ème génération, Jean-Christophe SUSSET, Jean-François LAVRARD, la MACC entrait dans une nouvelle dimension. La preuve qu'il fallait voir grand, très grand. Comme pour confirmer que les choix avaient été les bons. Et pour donner des ailes à l'avenir.

Je pense à tous ces jours où les idées ont pris corps, grâce aux collaborateurs (trices) du siège et des filiales, représentants et administratifs, grâce à nos clients que nous savons écouter, grâce à nos partenaires industriels fidèles. Les jours de lancement de la gamme textile et du projet AGRIMACC par exemple.
Je pense à tous ces jours où les représentants allument le moteur de leurs véhicules magasins pour partir à l'aventure. Tous les jours. Qu'il neige, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il fasse grand beau.
Je pense à tous ces jours où les collaborateurs (trices) portent fièrement les couleurs de la MACC, scellant des contrats de nos célèbres poignées de mains.

Je pense que tous ces jours sont finalement devenus des années.
Des années que chaque collaborateur (trice) a traversées vaillamment avec une fidélité plus ou moins longue, parfois très longue : les bonnes, les excellentes, et les moins bonnes aussi, parce qu'il y en a eu, forcément en 60 ans !
Mais notre concept même paraît nous donner une force tranquille qui résiste à tout. Parce que notre créativité, nos inventions et celles de nos clients, nous permettent toujours d'avoir un coup d'avance. Je crois que c'est l'attachement aux fondements de notre concept qui nous a permis de tenir bon. Et puis, un sacré sens de l'équipe aussi.

Un concept, des valeurs, des hommes, des femmes et des idées. Voilà sans doute ce qui nous fait avancer depuis 60 ans.
Un concept unique, des valeurs solides, des hommes et des femmes brillant(e)s et des idées nouvelles.

Aujourd'hui, dans une société parfois dépassée par sa propre vitesse, notre histoire est sans doute notre plus grande force. Parce qu'elle sait nous recentrer sur l'essentiel.
Nul doute que les forces vives de la MACC sauront s'appuyer sur son précieux ADN pour construire la MACC de demain.

Alors que la 3ème génération arrive, avec son lot de nouveautés, de changements tournés vers l'avenir, son envie de dépasser les frontières, d'aller chercher d'autres marchés, je pense que notre incroyable force collective qu'il s'agira de préserver, est prête à ouvrir d'autres pages, prête à mobiliser ses ressources pour enrichir notre histoire de nouveaux chapitres passionnants.

Et dans quelques années, une nouvelle MACC se révèlera.

Mélanie LE MOINE, conteuse.
Haut de la page
Accueil
Prendre RDV avec un représentant MACC Vous avez une question sur un produit ? Être rappelé gratuitement